Skip to main content

Espèces floristiques typiques des habitats

Description et écologie

Aujourd'hui en Wallonie, de nombreuses espèces de plantes caractéristiques des habitats visés par le projet ont disparu ou leurs populations sont géographiquement isolées, et extrêmement réduites. C'est notamment le cas pour quelques espèces typiques des pelouses calcicoles, à l'écologie bien particulière de par leur adaptation à des conditions extrêmes de croissance. Elles se développent sur des sols souvent superficiels, pauvres en élément nutritifs et exposés à de fortes chaleurs. Quatorze espèces caractéristiques de ces pelouses sont ciblées dans le cadre du projet : Gentiana cruciata, Gentianopsis ciliata, Gentianella germanica, Gymnadenia conopsea, Himantoglossum hircinum, Ophrys apifera, Orchis anthropophora, Orchis purpurea, Orchis simia, Orobanche teucrii, Platanthera chlorantha, Pulsatilla vulgaris, Salvia pratensis, Trifolium montanum.

Dans le cadre du projet

Les quatorze espèces mentionnées ci-dessus feront donc l'objet de renforcement de population voire de réintoduction sur les sites restaurés où elles ont disparues et où elles ne pourront pas revenir de manière naturelle. La plupart des sites concernés seront localisés dans le bassin mosan. Certaines de ces espèces seront cultivées ex-situ et seront replantées sous forme de jeunes plants tandis que d'autres seront semées une fois les parcelles restaurées. Une attention particulière est accordée à la génétique des populations réintroduites de manière à assurer une adaptation aux sites restaurés et la pérénité des populations réintroduites/renforcées.